Appel

pour clavecin & électronique

 Durée ~13' 

crée le 4 avr. 2017

Salle Maurice Fleuret | CNSMDP

Paris (FR)

par

Orlando Bass clavecin

Clavecin 2 claviers

pédale midi

patch max pour temps réel

Plan de la première section

Leurre.


La question de l’imitation de la nature par les outils numériques est au centre de mes dernières réflexions. L’incapacité à obtenir une représentation parfaite et les erreurs produites par les machines lors de ces procédés de codage ou d’analyse est source de matière musicale dans mon travail. Ici, le chant d’un oiseau est retravaillé sur ordinateur et transcrit pour le clavecin. Le travail structurel est ainsi inspiré de l’inventivité rythmique et mélodique dont les oiseaux font preuve pour varier leur chant biaisé par le prisme de la machine.

Modèle.


La perception du rythme est corolaire de plusieurs paramètres dont le timbre et la hauteur. La mélodie est donc elle-même dépendante du rythme. En transposant dans le grave ou l’aigu certaines notes d’une ligne mélodique, une polyrythmie apparaît : notre oreille divise l’ensemble en trois couches, aigu, médium et grave, créant ainsi une polyphonie complexe. Tel un automate déréglé, le clavecin entonne le chant retranscrit et il ne reste de l’oiseau que l’empreinte du modèle naturel  ■

© 2018 by Samir Amarouch.

  • SoundCloud - Cercle blanc
  • YouTube - Cercle blanc

Rue Saint Maur

75011 Paris

FRANCE

samir.amarouch[at]gmail.com